Catégories
Diagnostic

Perspectives sur le diagnostic d’un bâtiment

Le diagnostic de bâtiment permet de vérifier et de documenter que les systèmes installés répondent à des critères définis. Les professionnels documenteront si les critères sont respectés et indiquent si des interventions sont nécessaires pour retrouver le rendement attendu. Nous allons brièvement présenter et envisager d’intégrer dans leur travail.

Le diagnostic de bâtiment

Le diagnostic des bâtiments est un processus par lequel un expert prédit le rendement probable d’un système. Il est utilisé pendant les phases de planification, de conception, de construction et d’exploitation d’un bâtiment ou d’un système. Il met l’accent sur les liens entre les réactions des occupants et le rendement global du système du bâtiment. Il est utilisé pour évaluer :

  • Le rendement prévu des bâtiments et des systèmes
  • Les effets des expositions environnementales et de la performance des systèmes
  • L’impact des moisissures sur les matériaux de construction et l’ameublement
  • Les plaintes des occupants concernant l’inconfort, les maladies et les symptômes causés

La différence entre la mise en service d’un bâtiment et le diagnostic du bâtiment

Le diagnostic de bâtiment est un processus testant la performance attendue et qui conduit à des décisions d’intervention. Il repose sur les principes du diagnostic médical. Il met l’accent sur la vérification et l’évaluation du rendement selon les critères objectifs. La mise en service d’un bâtiment est un processus qui certifie l’atteinte du rendement attendu. Son processus est souple concernant l’étendue et l’intensité de l’évaluation du rendement. Il ne définit pas intrinsèquement les critères permettant de mesurer et d’évaluer objectivement le rendement du bâtiment.

Concepts de dégradation continue et de responsabilité continue

Le diagnostic des bâtiments est caractérisé par la dégradation continue, la responsabilité continue et la procédure de diagnostic du bâtiment. Les bâtiments et les systèmes ne fonctionnent pas toujours comme prévu. Leur performance a tendance à se dégrader et cela est caractérisé comme une dégradation continue. Le concept de responsabilité continue signifie que le professionnel doit soutenir son travail jusqu’à ce que le système réponde aux attentes du propriétaire. Ce concept est un moyen de réduire au minimum le risque de responsabilité. La procédure de diagnostic du bâtiment sert à déterminer et intervenir pour retrouver le rendement souhaité du bâtiment.

Critères d’évaluation et de classification

Afin d’entamer le diagnostic du bâtiment, un ensemble de critères d’évaluation et de classification est nécessaire. Les quatre expositions intérieures sont les paramètres thermiques, de qualité de l’air, d’éclairage et d’acoustique. Elles sont liées à quatre réponses humaines, comme l’environnementale perceptuelle, environnementale, perception personnelle et personnel-affectif. Cependant, chacune des quatre expositions intérieures est liée au rendement des systèmes du bâtiment qui la contrôlent. Les critères de classification déterminent la conformité avec l’ensemble des critères d’évaluation. Ils sont regroupés en trois catégories : problématique, marginal et sain. Les critères d’évaluation sont utilisés pendant la conception, la construction ou les périodes d’exploitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *