Diagnostics

Le diagnostic immobilier a pour objectif d’informer l’acquéreur ou le locataire sur l’état du logement qu’il envisage d’acheter ou louer. Le test de diagnostic est réalisé par un diagnostiqueur agréé. Celui-ci procède à une analyse approfondie des différentes caractéristiques d’une construction. On lui fait appelle aussi pour dresser un rapport de diagnostic pour une habitation mise en vente ou en location. Un diagnostic immobilier offre une excellente sécurité de la transaction et vous permet de bénéficier d’autres avantages non négligeables.

Le diagnostic immobilier est une démarche réglementaire

Le diagnostic immobilier est une démarche obligatoire dans la réalisation d’une transaction immobilière. Il est instauré par la Loi Carrez l’année 1996. Si un propriétaire souhaite vendre ou louer son bien immobilier, il est dans son obligation de fournir un Dossier de Diagnostic Technique (DDT) et le Diagnostic de Performance Energétique (DPE). Lors de la publication de l’annonce immobilière, le DPE est obligatoire. Au moment de la conclusion de la transaction immobilière, le Dossier de Diagnostic Technique ou (DDT) doit être fourni à l’acquéreur. Ce dossier est indispensable lors de la signature du contrat de vente ou de location.

Les diagnostics immobiliers obligatoires en France

En fonction des normes instaurées dans le domaine immobilier, plusieurs types de diagnostics immobiliers obligatoires sont instaurés. Ces diagnostics obligatoires comprennent la localisation de la construction, l’âge de la construction, l’état des installations comme la présence d’amiante, des termites, de l’installation intérieure de gaz et d’électricité ; la surface totale de la maison et les équipements énergétiques.

Une garantie importante de sécurité

Le diagnostic immobilier est indispensable afin de renforcer la sécurité des personnes qui occupent l’habitation. Il permet au locataire de savoir au préalable la nature des travaux à effectuer. Le locataire possède des nombreuses études qui se portent sur l’état général de la propriété, la présence de certaines substances qui mettront en danger la santé des occupants. Ainsi, le locataire ou le propriétaire peut prendre une mesure de remettre à neuf dans les normes de sécurité requises l’habitation.